CQP : certificats de qualification

CQP électricien du spectacle

-A +A
Version imprimablePDF

Electricien du spectacle vivant : un métier désormais reconnu par la profession

Retrouvez ici le référentiel métier électricien du spectacle

Le métier 

L’électricien du spectacle intervient pour réaliser l’installation, l’exploitation et le démontage d’une distribution électrique, dans les règles de l’art et de sécurité des personnes et des biens. Il veuille à fournir une distribution électrique aux autres corps de métiers intervenants (équipes lumière, son, plateau, rigging, vidéo…). Il exerce dans des lieux de spectacle, de manifestations culturelles et événementiels, fixes ou non fixes, déjà équipés ou non équipés, intérieurs ou extérieurs. Il tient compte de la nature temporaire et mobile de l’exploitation, liée à la durée du projet artistique et aux tournées.

 

La formation menant au métier

Le Certificat de qualification professionnelle (CQP) d'électricien du spectacle vivant est la seule formation certifiante reconnue. Elle est délivré par la CPNEF-SV et préparée dans un organisme agréé. Fonctionnant comme un "diplôme de branche", cette certification peut être valorisée auprès d'un employeur mais elle n'est pas obligatoire.

 

    Modalités et prérequis

    Un CQP composé de deux parties

    Le CQP  d'électricien du spectacle est composé de deux blocs de compétences :

    Bloc n°1 : préparer, organiser, installer et démonter une distribution électrique de spectacle.
    Bloc n°2 : exploiter, contrôler et maintenir une distribution électrique de spectacle.

    Les deux blocs de compétences doivent être obtenus afin que le CQP soit délivré, mais ils peuvent être suivis et validés de façon modulaire (indépendamment dans le temps).

     

    Les voies d'accès pour obtenir le CQP 

    • Par la formation : cursus modulaire  d'environ 240 heures dans un organisme agréé (total des deux blocs de compétences)
      Cette voie concerne les techniciens qui souhaitent exercer ce métier ou ceux qui veulent conforter et développer leurs compétences dans le domaine de l'électricité;
    • Par la VAE (Validation des acquis de l'expérience) : dépôt d'une demande auprès d'un organisme agréé. 
      Cette voie concerne les électriciens expérimentés qui souhaiteront faire reconnaître leur qualification.
       

    Les prérequis exigés 

    Etre détenteur d’un avis favorable après formation pour les habilitations électriques B1V, BR, BE manœuvre, B0
    Et :
     - Soit posséder une certification professionnelle en électricité a minima de niveau V (CAP, titre professionnel…). 
    - Soit justifier d’une expérience professionnelle en électricité, dans le champ du spectacle ou en dehors, qui dans ce cas sera vérifiée par un test.
     

    Où se former ? Où déposer une demande de VAE ?

    Les premières sessions de formation et de VAE (validation des acquis de l'expérience) débuteront fin 2017 / début 2018.

    La CPNEF-SV a agréé sept organismes, renseignez-vous auprès d'eux pour vous inscrire : 
     

    3IS (Bordeaux),
    APAVE (France entière),
    CFPTS (Bagnolet),
    PREVA (Bordeaux),
    Rig'Up Formation (Nantes),
    STAFF (Carquefou),
    Techniscène Formation (Lille et Strasbourg).

    Ce CQP a été créé par la CPNEF-SV dans le cadre de l'Observatoire prospectif des métiers, des qualifications et des compétences du spectacle vivant.